Rites funéraires chez les musulmans

La mort concerne tous les êtres humains et chaque religion définit ses propres rites funéraires. Pour les musulmans, les corps doivent être entreposés dans un cimetière musulman ou bien rapatriés. La cérémonie doit être respectueuse des traditions religieuses et des grands principes définis par le Coran.

En France , ,certains cimetières disposent d’un endroit réservé aux personnes d’obédience musulmane,communément appelé le carré musulman.
À ce jour,on compte trois cimetières entièrement réservés aux musulmans.

À Bobigny et deux à l’ile de la réunion. Dans ces cimetières, les tombes comme le veut le rite funéraire chez les musulmans sont tournées vers la Mecque.

Comment la tradition musulmane organise les obsèques ?

L’enterrement est organisé le jour du décès ou le plus rapidement possible

Il faut procéder à l’inhumation dans les 24 heures qui suivent la mort du défunt. Une personne morte le matin doit être inhumée avant le coucher du soleil. Si la mort arrive le soir ou la nuit,le corps doit être enterré dès le lendemain.

En France les dispositions sont légèrement modifiées. Un délai de 24 heures minimal doit être respecté afin de gérer les différentes tâches administratives.

2. Le convoi du défunt

Le défunt est placé dans un cercueil qui le conduise de la maison familiale au cimetière. Un drap blanc recouvre le corps du mort et ce sont 4 hommes qui assurent le transport du mort en le portant sur une civière.

Les questions liées au cercueil :

En France, les morts musulmans sont enterrés dans un cercueil conformément aux textes légaux. Cependant la tradition musulmane voudrait que le défunt soit déposé à même la terre. Afin de résoudre cet aspect de la question en France, le corps de la personne décédée est placé dans un cercueil en bois fin et léger. Trois poignées de terre sont déversées sur la tombe. La mise en terre s’accompagne de prières et de louanges à la gloire d’Allah.

Seuls les hommes assistent à l’inhumation. Les femmes et les enfants se rendent au cimetière le lendemain.

3. Le lavement du défunt

C’est la famille qui s’occupe de laver le corps de la personne morte. Si le défunt est une femme, c’est une femme qui exécute le lavement et inversement si c’est un homme. Une exception est faite pour les époux qui ont le droit de laver le corps de leur conjoint disparu.

Le lavement dans la religion musulmane est considéré comme un acte de purification du cadavre jugé impur.

4. Un drap blanc recouvre la dépouille

La dépouille mortuaire est enveloppée par cinq draps blancs pour les femmes et trois pour les hommes.

5. Prière et cérémonie

Une prière peut être prononcée par un imam à la mosquée ou bien au funérarium avant le convoi du cadavre au cimetière. Contrairement a une prière classique, la prière en l’hommage d’une personne morte est réalisé debout.

6. La crémation dans la tradition musulmane

Le rite funéraire musulman en accord avec les traditions ne tolère pas la crémation. C’est la raison pour laquelle tous les musulmans sont inhumés sans exception. Cela s’explique par le fait que pour les musulmans la mort n’est pas une fin mais seulement qu’un passage.

Funéraille d’une célébritée musulmane

Si vous êtes interessé par ce sujet, vous allez sans doute vouloir lire un article qui parle des funérailles du grand Mohamed Ali : suivez ce lien.

Rites funéraires chez les musulmans was last modified: octobre 27th, 2017 by imp.armand