Décès à l’étranger

Voyager est un plaisir partagé par tous les amoureux de belles aventures et de belles découvertes. On rencontre des tas de nouvelles personnes avec qui on partage beaucoup d’expériences. Mais il peut aussi arriver que pendant ces voyages, l’un de vos proches perde la vie de mort naturelle ou de cause extérieure.

La véritable question qui se pose pendant ces instants est de savoir comment procéder pour faire les démarches qui affèrent à cette perte, étant donné que le fait est survenu hors du territoire de résidence du défunt.

Quelles sont les démarches à faire en cas de décès survenu à l’étranger ?

Quand survient le décès d’une personne proche alors que vous êtes à l’étranger, la première des choses à faire est de faire venir un médecin local sur le lieu où le mal s’est produit. Ce médecin se chargera de faire le certificat médical de décès après avoir constaté la mort. Si le décès s’est passé sur les routes de la région où vous étiez, c’est le médecin délégué par les forces de police ou de la gendarmerie qui rédige le certificat de décès.
Quand le décès est arrivé dans un centre médical ou tout autre centre hospitalier local, ce sont les services de ces établissements qui se chargent d’établir le certificat médical de décès.

Après cette étape, vous vous rapprochez de l’une des mairies de la zone où vous résidez dans le pays étranger pour déclarer le décès. L’officier d’état vous reçoit et vous établit un acte de décès local. Mais la personne qui se chargera d’aller faire la déclaration de décès, que cette personne soit vous-même ou un proche, doit avoir sur elle sa pièce d’identité et celle du défunt ainsi que le certificat médical de décès. Il faut sans doute préciser que c’est l’acte de décès qui permet de faire les autres démarches liées à l’organisation des funérailles. L’acte de décès ouvre aussi les portes aux procédés ayant rapport avec la succession du défunt afin de partager les biens aux ayants droit.

Comment rapatrier le corps d’un proche mort à l’étranger ?

Si vous décidez de rapatrier le corps d’un proche mort à l’étranger c’est que vous avez choisi de ne pas l’enterrer dans le pays où vous étiez au moment du drame.

Pour pouvoir effectuer le transfert du corps de votre proche vers le pays d’origine, il vous faudra adresser une demande d’autorisation écrite par un membre proche de la famille du défunt aux services consulaires. Vous devez aussi avoir l’autorisation du médecin-chef du lieu où s’est produit le décès. En plus de ces deux documents, il faut aussi avoir l’accord du directeur de l’établissement où la personne est décédée.

Toutes les affaires de valeurs, qu’il s’agisse de bijoux ou des documents bancaires ou ayant un caractère confidentiel, du défunt seront envoyées dans le pays d’origine par les services consulaires.

Informations décès à l’étranger

rapatrier corps deces etranger
Décès à l’étranger was last modified: octobre 25th, 2017 by imparmand